Comité Départemental du Souvenir des Fusillés de Châteaubriant de Nantes et de la Résistance en Loire-Inférieure

Pierre Sémard un visionaire

Pierre Semard est né le 15 Février 1887. Son père était cantonnier au chemin de fer, sa mère a travaillé comme garde-barrières.
Après avoir occupé divers emplois, notamment à Paris, il entre au chemin de fer en 1912.
C’est au contact du monde cheminot que Pierre Semard rejoint l’action syndicale.
Pierre Semard est tombé à Evreux le 07 Mars 1942 sous les balles d’un peloton d’exécution sur décision de l’occupant nazi après une succession de mesures répressives prises à son encontre.

. Unis par leur statut depuis 1938, les cheminots sont porteurs d’esprit de solidarité et de lutte, valeurs qui, dès l’occupation, structurent de manière prépondérante une conscience de résistance reconnue historiquement et politiquement.
Rappelons que notre corporation paya un lourd tribut à la Paix, à l’indépendance et à la Liberté puisque 8 938 cheminots y laissèrent leur vie, 15 977 ont été blessés pour faits de Résistance et 1 157 sont morts en déportation.
Le devoir de mémoire et de transmission de la connaissance des faits est indispensable pour lutter contre l’oubli et les révisions de l’Histoire.

Ci-joint un 4 pages édité par la Fédération CGT des Cheminots et un panneau de l’exposition Pierre Sémard.

PDF - 3 Mo
Pierre Sémard 4 pages
PDF - 362.7 ko
Expo Pierre Sémard
Article publié le - actualisé le