Comité Départemental du Souvenir des Fusillés de Châteaubriant de Nantes et de la Résistance en Loire-Inférieure

Marchons contre le racisme

Déclaration du Comité du Souvenir qui s’associe à l’appel à manifester le 30 novembre.

Le Conseil d’Administration du Comité Départemental du Souvenir des Fusillés de Châteaubriant et Nantes et de la Résistance en Loire Inférieure, réuni le 16 novembre, constate que depuis plusieurs semaines les déclarations , les comportements, les actes racistes et xénophobes se multiplient en France mais aussi dans de nombreux pays d’ Europe.
En France Christiane TAUBIRA, Ministre de la République , est victime d’une abjecte campagne raciste menée par des journaux d’extrême droite et par des militants et élus la droite extrême .
La République est salie par des groupuscules d’extrême droite qui le 11 novembre à l’occasion des commémorations s’en sont pris au Président de la République.
L’extrême droite en France et en Europe mène une campagne ignoble sur fond de crise économique sociale qui entraine chômage et pauvreté pour rendre l’immigré, les roms, boucs émissaires de cette situation dont la responsabilité incombe aux politiques d’austérité dictées par la commission Européenne aux ordres des oligarchies financiers et du grand capital.
Cette situation n’est pas sans rappeler les années qui ont précédées la deuxième guerre mondiale avec la montée du fascisme, de l’hitlérisme qui a conduit aux camps de concentration et d’extermination.
Cette situation appelle au rassemblement de tous les républicains pour s’opposer à ces attaques et déclarations ignobles dont sont victimes des personnes , des communautés.
Le Comité du Souvenir des Fusillés de Châteaubriant et de Nantes et de la Résistance en Loire Inférieure, fidèles à l’esprit de la Résistance , aux valeurs universelles de la République de Liberté, d’Egalité, de Fraternité condamnent avec la plus grande fermeté ces actes et déclarations racistes et xénophobes et apportent leur soutien aux victimes.
Elles appellent à une réaction ferme de tous ceux attachés à ces valeurs universelles pour que cela cesse et que les autorités de la République prennent toutes les dispositions pour mettre fin à une situation dangereuse pour la France.
Nantes, le 16/11/2013.

VOIR l’APPEL des organisations ci-dessous.

Article publié le - actualisé le
PDF - 60.4 ko