Comité Départemental du Souvenir des Fusillés de Châteaubriant de Nantes et de la Résistance en Loire-Inférieure

Hommage à Victor Saunier Le 8 Mai 2010 - St Suliac son village natal découvre une plaque devant sa maison

Le 8 Mai au nom de l’Amicale, Joël Busson, Vice Président de l’Amicale Châteaubriant - Voves - Rouillé et Président du Comité départemental du Souvenir des Fusillés de Châteaubriant et Nantes et de la Résistance en Loire Inférieure, déclarait (...)

Hommage à Victor Saunier

... fusillé le 20 octobre 1941 au mont Valérien avec quatre autres Résistants Nantais.

Le 8 Mai au nom de l’Amicale, Joël Busson : Vice Président de l’Amicale Châteaubriant - Voves - Rouillé et Président du Comité départemental du Souvenir des Fusillés de Châteaubriant et Nantes et de la Résistance en Loire Inférieure, déclarait devant la plaque rappelant le martyr de Victor Saunier  :

Monsieur Le Maire
Monsieur Le Conseiller Général
Mesdames Messieurs les représentants de la Famille de Victor Saunier
Mesdames Messieurs les élus
Mesdames Messieurs

JPEG - 129.8 ko

La Commune de St SULIAC en rendant hommage à Victor SAUNIER s’honore. Acte symbolique, elle le fait en ce jour anniversaire du 8 MAI 1945 marquant la victoire des forces alliées et des peuples sur le fascisme hitlérien.

Victor Saunier était de ceux qui se levèrent les premiers, courageusement dans les heures les plus sombres de l’Occupation, pour organiser la Résistance.

Cette cérémonie constitue un moment important, elle permet aux nouvelles générations de connaître l’Histoire, de comprendre que la lutte pour les libertés, la paix, la démocratie est nécessaire pour éviter le retour à de telles périodes.

La crise qui atteint le monde est porteuse de dangers que Victor Saunier et ses Camarades Résistants ont combattus pour que nous puissions vivre libres. Pour cela, ils ont mis leur sécurité, leurs vies en jeux, nous devons nous souvenir, passer le témoin de leur mémoire à nos enfants et petits enfants afin de les préserver « de la bête immonde » qui pourrait resurgir.

Victor Saunier, extrait des geôles du fort de Romainville, anti-chambre des camps d’extermination et réserve d’otages, promis des poteaux d’exécution, tombe au Mont Valérien sous les balles nazies le 20 octobre 1941 aux côtés de Marcel Hévin, Hubert Caldecott, Philippe Labrousse, André Ribourdouille.

Nous savons que Victor SAUNIER est interné depuis le 5 avril 1941, fusillé pour « Action en faveur de l’ennemi », il partage ce 20 octobre, le martyre des Nantais incarcérés au fort de Romainville. Depuis août 1941, une ordonnance transforme les Français arrêtés en otages.

Tous les cinq sont assassinés le jour même de l’exécution à Nantes du Feldkommandant Holtz par un groupe de jeunes résistants de l’OS organisation armée du PCF.

Les cinq compteront parmi les 48 otages dont 27 tomberont dans la sablière à Châteaubriant et 16 au terrain du Bêle à Nantes, le 22 octobre 1941.

Certes, les 27 de Châteaubriant avec Guy Moquet sont plus connus du grand public, mais notre Amicale oeuvre à mieux faire connaître l’histoire de chacun des fusillés. Travail important de recherches, de collecte d’archives, de témoignages... mais combien nécessaire pour l’avenir, pour comprendre la réalité de la Résistance dans sa diversité et son unité contre l’occupant le ses complices de Vichy.

Il importe de faire connaître la réalité de cette période dramatique et complexe, de refuser la falsification de celle-ci, de combattre les négationnismes et amalgames qui ne visent qu’à banaliser la nature du nazisme, la responsabilité de ceux qui menèrent la collaboration, l’horreur de cette idéologie fondée sur la haine, le racisme, la xénophobie...

Contre l’oubli, il ne faut pas réduire ou supprimer des programme scolaires l’enseignement de l’Histoire comme le fait le gouvernement de Mr Sarkozy.
Au contraire, nous disons avec Ferrat « s’il le fallait, je twisterai ces mots, pour que les enfants sachent qui vous étiez »

Tous les 20 octobre en venant vous recueillir et fleurir cette plaque avec les enfants de St Suliac, vous œuvrerez à l’indispensable travail de mémoire, vous rappellerez que des Victor Saunier nous ont léguer cet héritage dont le programme du Conseil National de la Résistance qui permit au Pays de se libérer et de bâtir des jours plus heureux, souvenons-nous-en.

Merci aux auteurs de cette cérémonie.

Article publié le - actualisé le