Comité Départemental du Souvenir des Fusillés de Châteaubriant de Nantes et de la Résistance en Loire-Inférieure

Hommage à Jean de Neyman Fusillé le 2 Septembre 44 à St Nazaire

Hommage à Jean de Neyman le samedi 3 septembre 2011 au Château d’Heinlex à St Nazaire

JPEG - 7.9 ko
Jean de Neyman

Il y a 67 ans Jean de NAYMAN …

Le 2 septembre 1944 Jean de Nayman , jeune professeur agrégé de 30 ans , était fusillé par les nazis. Il fut le dernier fusillé de loire Inférieure , alors que Paris et Nantes étaient libérées.La poche de Saint Nazaire allait durer encore 8 mois.
Le comité du souvenir des fusillés de Chäteaubriant et de Nantes et la section du PCF de Saint Nazaire ont rendu avec pour la première fois la municipalité de Saint Nazaire hommage au résistant qui donnait devant le tribunal allemand qui le condamna à mort le 25 aôut , une leçon de courage et d’internationalisme.
En effet Jean avait aidé 2 déserteurs de la marine allemande avec l’aide d’une famille d’agriculteurs de Saint Molf .Arrêté ainsi que les deux soldats , il pris l’entière responsabilité de cette évasion.
Au cours de cet hommage qui rassemblait une cinquantaine de personnes , les représentants du Comité et du PCF ont souligné le combat d’hommes et de femmes engagés dans la résistance , qui se sont battus avec ce double objectif : libérer la France de l’occupant nazi et donner au pays avec le CNR un programme dans le prolongement de 1936 , pour des acquis sociaux que le pouvoir actuel et le MEDEF anéantissent par leur politique au service des marchés financiers.
L’objectif du CNR construire une France républicaine , démocratique , laïque et sociale.
C’est ce qu’ont tenu à rappeler les anciens résistants dans leur appel de THORENS/GLIERES
« résistants d’hier et d’aujourd’hui » les 14 et 15 mai 2011 au plateau des GLIERES.
En lançant cet appel à toutes et tous les candidats pour les élections présidentielles et législatives de 2012 , c’est faire vivre le combat de la Résistance et les idéaux de 1789 de Liberté d’Egalité de Fraternité et en finir avec ce pouvoir et cette politique , promouvoir une France humaniste et de progrès social en rupture avec la gestion du capitalisme.

Article publié le - actualisé le