Comité Départemental du Souvenir des Fusillés de Châteaubriant de Nantes et de la Résistance en Loire-Inférieure

Bulletin février 2010

La décision de ne plus enseigner l’ Histoire aux classes de terminales
n’a qu’un objectif, que la jeunesse ne puisse pas dans les pages
d’histoire du peuple puiser des expériences pour son propre combat.

intensifier le travail de mémoire

Tout ce que compte de progrès social la lutte du peuple et
en particulier du CNR , des luttes sociales est insupportable
pour SARKOZY , son gouvernement qui sont aux ordres du
grand capital.

Ainsi la décision de ne plus enseigner l’ Histoire aux classes de terminales
n’a qu’un objectif, que la jeunesse ne puisse pas dans les pages
d’histoire du peuple puiser des expériences pour son propre combat.

Particulièrement visées par le pouvoir sarkozien : les glorieuses pages
d’ histoire de la résistance au nazisme et à Vichy qu’a menées le peuple
de France auquel se sont joints courageusement et héroïquement les
immigrés de nombreuses nationalités pour qui la France était la terre
d’accueil généreuse et solidaire aujourd’hui bafouée.

Ils ont été nombreux à payer de leur vie leur engagement..

Au sommaire :
- l’histoire d’Ernesto Prieto Hidalgo
- le souvenir d’Auguste Blouin
- l’hommage de la CGT aux Résistants nantais
- des livres

  • Guy Môquet mon amour de jeunesse, par Odette Nilès
  • Mémoires d’un républicain espagnol déporté à Dachau par Joan ESCUER
  • La Forge et Choisel, Les camps de Châteaubriant, de François MACE
  • « Soyez dignes de nous ! », magnifique livre d’Histoire de 1933 à 1945 édité par l’Amicale Châteaubriant-Voves-Rouillé.
  • Telles firent nos jeunes années, par La Mée

Livres en vente au Comité du souvenir

PDF - 1.1 Mo
Bulletin, février 2010

Pièce jointe : le bulletin, en pdf (téléchargeable)

Article publié le - actualisé le