Comité Départemental du Souvenir des Fusillés de Châteaubriant de Nantes et de la Résistance en Loire-Inférieure

8 Mai : lui redonner son sens

Le comité départemental du souvenir des fusillés de Châteaubriant et
Nantes et de la résistance en Loire inférieure appelle à commémorer la journée du 8 mai 1945, en lui redonnant sa signification originelle :

« la célébration de la victoire des peuples et nations sur la barbarie nazie »
Le 8 mai, c’est la victoire des armées alliées, de la résistance des peuples
contre le fascisme hitlérien. C’est la reddition sans condition des troupes de
l’axe.

La France retrouvait avec la Liberté, ses valeurs républicaines, la
démocratie. Elle entendait mettre en oeuvre le programme du Conseil National de la Résistance et en finir définitivement avec le régime de Vichy et Pétain.

Aujourd’hui, il importe de rappeler la signification, la portée de cette
célébration au moment où des politiciens semblent oublier les leçons de
l’histoire. Au moment où des citoyens, auxquels l’Histoire n’est plus enseignée, les repères de notre mémoire collective occultés, sont désorientés jusqu’à parfois voter pour les héritiers politiques de cette extrême droite de sinistre mémoire.

Il faut, ...Vous défendre.
Écouter : vous devez mettre un terme
À cette peste noire ! Ou le pays doit-il
Se laisser dévorer par cette maladie
… Apprenez à voir, plutôt que de rester
Les yeux ronds. Agissez au lieu de bavarder.
Voilà ce qui aurait pour un peu dominé le monde !
Les peuples en ont eu raison, mais il ne faut
Pas nous chanter victoire, il est encore trop tôt :
Le ventre est encore fécond, d’où a surgi la bête immonde.

Bertolt Brecht

Nantes, le 5 mai 2012

Article publié le - actualisé le